La société qui a fabriqué le premier téléphone pliable veut collecter plus d’argent.


Si vous ne suivez pas l’industrie du téléphone intelligent de près, vous ne pouvez pas savoir que le premier smartphone pliable présenté au public n’était pas le Samsung Galaxy Fold. En octobre, environ quatre mois avant que Samsung ne retire son appareil, Une petite entreprise basée en Chine appelée Royole a dévoilé le FlexPai. Contrairement à Galaxy Fold et à Huawei Mate X, le FlexPai est rugueux sur les bords. Le prix du FlexPai est de 1 318 dollars pour le modèle avec 128 Go de stockage et 1 469 dollars pour le modèle avec 256 Go de stockage. Cela se compare aux 1 980 $ du Galaxy Fold de 512 Go et aux 2 600 $ du Mate X de 512 Go.
Selon BloombergRoyole cherche à le rendre public et cherche un financement d'un milliard de dollars avant de soumettre un premier appel public à l'épargne (PAPE). En plus de produire le FlexPai, Royole est connu pour ses panneaux OLED flexibles, ce qui signifie qu’il fait concurrence aux technologies Samsung et BOE. La société a mis en service, en juin dernier, à Shenzhen, une nouvelle unité de production de panneaux flexibles d’un coût de 1,5 milliard de dollars.

Au cours du dernier cycle de financement, Royole a été évalué à 5 milliards de dollars. Il cherche à collecter de nouveaux fonds avec une évaluation de 8 milliards de dollars. Même si vous collectez cet argent et que celui-ci finit par être publié, l'avenir de Royale ne réside peut-être pas dans les produits finis vendus directement aux consommateurs. Avec des fabricants de téléphones tels que Samsung, Huawei, Xiaomi, Oppo, TCL et finalement Apple prévoyant chacun de lancer un téléphone pliable dans les deux prochaines années, Royale pourrait se concentrer sur son activité en tant que source d'écrans flexibles pour d'autres entreprises.